Concours international d'idées
YUL-MTL : Paysages en mouvement


23.11.2011  ///  Les noms des lauréats du concours international d’idées YUL-MTL : Paysages en mouvement portant sur le parcours d’entrée de ville de l’autoroute 20 qui relie l’aéroport international Montréal-Trudeau au centre-ville ont été dévoilés. Les trois propositions lauréates retenues par le jury se sont démarquées par leur capacité à intégrer l’ensemble des enjeux d’aménagement qui définissent un projet de territoire, soit ceux qui concernent les infrastructures de transport ainsi que la qualité des milieux de vie ou des espaces naturels.

Le concours international d’idées visait à développer des visions stratégiques d’aménagement pour ce corridor de 17 km composé principalement d’infrastructures autoroutières, de quartiers d’habitations, de secteurs industriels et de friches en quête de requalification. À ce titre, il est important de rappeler que la multiplication des projets en cours et à venir ouvre actuellement une fenêtre d’opportunités propice à l’émergence d’une action concertée de planification.

Les résultats du concours viendront enrichir et illustrer une réflexion déjà engagée sur le territoire afin de poursuivre une véritable démarche de concertation avec l’ensemble des représentants impliqués au sein de la table de travail. Il est assuré que les idées recueillies serviront d’intrants majeurs pour l’élaboration d’un programme commun d’actions qui mettra l’accent sur la qualité des paysages et des milieux de vie des territoires traversés par ce corridor d’entrée de ville.

Dans cette perspective, l’ensemble des propositions lauréates et des mentions de ce concours international d’idées représente un véritable « cahier de possibilités » pour la poursuite de la réflexion engagée par la table de travail qui a défini les axes de conception de ce concours international, soit :

  • Un projet de paysage évolutif et emblématique pour la métropole
  • Une scénarisation des parcours
  • Une démarche concertée de développement urbain durable


Le jury a décerné trois prix ex aequo d’une valeur de 33 300 $ aux firmes suivantes :

  • Brown and Storey Architects (Toronto, Canada), pour sa vision de développement du territoire misant sur la densification des quartiers.
  • dlandstudio (New York, États-Unis), pour son analyse qui s’appuie sur une lecture nord-américaine de la problématique des transports et qui propose des stratégies pour diminuer les effets de barrières entre les quartiers.
  • Gilles Hanicot (Montréal, Canada), pour sa proposition basée sur le marquage du territoire d’entrée de ville par l’implantation d’infrastructures de production d’énergie renouvelable et le développement d’un programme urbain multifonctionnel.
     

LAURÉATS (ex-æquo)

Brown and Storey Architects - Toronto, Canada
Détails
 
dlandstudio - New York, États-Unis
Détails
 
Gilles Hanicot - Montréal, Canada
Détails
 


Le jury a relevé la très grande richesse des résultats de ce concours. Ainsi, 11 mentions ont également été attribuées pour des propositions qui apportent de nouvelles et multiples perspectives d’aménagement de ce territoire d’entrée de la métropole.


MENTIONS

Andrew Forster – Push Montréal - Montréal, Canada
Détails
 
Catalyse Urbaine, architecture et paysage - Montréal, Canada
Détails
 
Clément Boitel - Paris, France
Détails
 
Dennis A. Winters, Tales of the Earth - Toronto, Canada
Détails
 
Efoe Arnaud - Clermont-Ferrand, France
Détails
 
SUPERLANDSCAPE  - Padoue-Palerme, Italie
Détails
 
Gerwin De Vries + Alexander Herrebout - Utrecht, Pays-Bas
Détails
 
Ghazal Jafari et Ali Fard - Toronto, Canada
Détails
 
Thibodeau, architecture+design - Montréal, Canada
Détails
 
Yvette Vasourkova, MOBA Studio - Prague, République Tchèque
Détails
 
zerOgroup + Fabrica de Paisaje - São Paulo, Brésil
Détails
 

 
Au total, plus de 60 propositions en provenance de 22 pays ont été reçues, dont le quart était du Québec.

Consulter toutes les propositions

Cette initiative du ministère des Transports du Québec, pilotée par la Chaire en paysage et environnement de l'Université de Montréal (CPEUM), a été réalisée en étroit partenariat avec la table de travail sur l’entrée de ville de l’autoroute 20 composée de représentants des villes, des arrondissements, des organismes régionaux de planification et des ministères provinciaux.

Dans le cadre de ce projet, la CPEUM bénéficiait de la collaboration du Bureau du design de la Ville de Montréal, du Centre canadien d’architecture (accueil des délibérations du jury) et du Consulat général de France à Québec.

 

Partager IMPRIMER

COMMENTAIRES

26 novembre 2011 PAR joanne duplessis
Je ne comprends pas un concours où des idées ne portent pas fruit
24 novembre 2011 PAR yvon bédard
merci de l'invitation. La présentation fut le 22-11-2011 et on l'a appris seulement le 24-11-2011. Journak LaPresse page A10.
23 novembre 2011 PAR Wysocki Antoni
Mes félicitations pour la présentation de tous les travaux !
Une vrais mosaïque des idées !
Cependant, ce qui me manque - ce sont ces descriptions (limitées à quelques 500 mots) résumant les idées proposées qu?on devait joindre aux dessins ...
21 juin 2011 PAR YUL-MTL
Merci de publier vos commentaires sur le concours. Pour toutes questions, veuillez cependant suivre la procédure inscrite dans le règlement et les envoyer à l'adresse yul-mtl@mtlunescodesign.com.
20 juin 2011 PAR Wysocki
Le thème devenant l'objet de votre concours international d'idées m'intéresse depuis des années ...

Et le voilà - le rêve  d'avoir l'occasion de participer dans un tel concours devient la réalité.

C'est très excitant ... D'autant plus - par la possibilité d'inscription comme "Individu" ! ...

Cependant, dans la partie "Quel est votre champ de pratique principal ?" je ne trouve pas d'option "Autres" ...

L'ajout d'option "Autres" aurait permis aux inscrivants de se retrouver avec la question élargie, de sorte:  "Quel est votre champ d'intérêt / pratique - présent / passé ?" ainsi que la place pour indiquer détails complémentaires des compétences.

Cela faciliterait l'inscription à ceux qui ont quittés le cercle des professionnels mais - n'ont pas encore perdus l'intérêt pour la cause.

Question:

Les individus souhaitant participer dans le concours, habitant sur place (Montréal et ses environnements), avec une expérience en présentation de ces idées / expertises - peuvent ils inscrire son nom dans la caisse du représentant ?

Cela pourrait simplifier les démarches - sans toucher de grandes lignes d'encadrement du concours déjà établi ...

AJOUTER UN COMMENTAIRE